Partie de chasse

Aller en bas

Partie de chasse

Message par Jérémie le Mer 21 Jan - 20:21

Partie de chasse



Il court. Un filet de sang s'écoule par les lèvres. Il court. Le chasseur est proche. Il ne veut pas. Non, il ne veut pas ! Il tombe, il se relève. Il crie. Il hurle. Il souffre.

Il s'indigne puis se résigne. Il reprend sa course. Court sans savoir où il peut aller, où il peut fuir, où il peut vivre...

Derrière se tient l'homme. Derrière se tient la mort. Il est là ! Il joue, et s'amuse de cette immonde mise à mort. Un sourire sur ses lèvres, un sourire de carnivore, un regard de prédateur. Il prend son temps. Il observe. C'est comme ça qu'il aime procéder.

Rire, joie, plaisir...

Elle ne sais que faire. Elle aime le fugitif. Elle aime aussi l'argent et le pouvoir. Elle obéit au chasseur. Elle voudrait récupérer le bel artefact. Envie de puissance et envie d'amour se battent en son esprit. Elle pleure, la jeune fille.

Belle et ruisselante sous la pluie. Larmes se mêlant à l'eau qui ne cesse de tomber.

Elle pleure.

Aloïs peste. Le froid le saisit et lui laisse peu de répit. Il appelle le tavernier. Demande une bière. Et attend. Il se dépèche de la boire. Il ne voulait pas revenir. Il hésite à partir. Trop tard.

Natanaël est ici, il n'a pas changé. L'elfe a toujours les yeux rouges sang. Non, il n'a pas changé. Il se dirige vers Aloïs, et s'asseoit à sa table.

- Tu es venu, siffle Natanaël,

- Que veux-tu, demande Aloïs ?

- J'ai besoin de toi mon ami. Je l'ai enfin trouvé. Je te demande de m'accompagner une nouvelle fois.

- Je n'ai jamais été ton ami. Je ne reviendrais pas ! Je ne ferais plus les mêmes erreurs qu'autrefois.

- Cette fois-ci est la bonne. Ensemble, comme avant ! Quand nous cherchions ces trésors, s'exclama Natanaël !

- Tu te souviens de la dernière fois ! Tu te souviens de nous avoir abandonné pour une poignée d'argent et reliques ! De ne pas avoir essayer de nous sauver par vénalité. Vala et Siegfried sont mort pendant que tu nous tournais le dos. J'ai perdu ma main gauche en sauvant Ulric, et Nalia est morte dans mes bras en me disant qu'elle t'aimait. Et tu ose dire que tu es mon ami ! Et tu voudrais que je revienne, hurla Aloïs !

- Aelana viendra, elle m'a dit qu'elle voulait te revoir.

Aloïs lâcha sa chope. Il chancelle, et tombe. Aelana murmure t'il, vivante...

Aloïs court toujours. L'esprit vif, mais le corps faible. Il tombe de nouveau dans l'herbe humide. Il se relève. Encore et toujours...

Il serre l'objet dans sa poche. Il ne doit pas faillir. Il le sait. Le sort dépend de lui. Alors, il essaye de se sauver. Natanaël doit échouer, il le faut ! Il n'ose penser à ce qu'il pourrait arriver si ...

En Aelana se déchaine passion et raison. Et l'amour semble plus fort. Car elle crie, car elle hurle un seul mot : NON !

Mais Natanaël n'en a que faire de la demoiselle.

Elle ne veut pas voir Aloïs mourir. Elle essaye de retenir le bras armé. De séduire le chasseur pour le détourner d'une mortelle chasse. Elle veut offrir son corps, mais c'est le sol qu'elle rejoint. Une marque rouge encore cuisante sur sa joue de nacre. Elle est belle, la poitrine dénudée sous la pluie. Mais ça ne suffit pas.

Il se gausse de voir Aloïs retarder l'heure de sa mort. C'est vrai qu'il n'a jamais aimé personne. Le pouvoir est son seul ami. La fin justifie les moyens. Depuis trop longtemps, il attend cet instant. Il ne désire qu'une chose, et c'est Aloïs qui l'en prive. Alors il est déterminé, alors il va tuer. Pauvre Aloïs, lui qui voulait juste revoir la tendre Aelana.

Natanaël regarde Aloïs. Aloïs regarde Natanaël. Confrontation. L'elfe aux yeux de braises ne lui inspire pas confiance, mais il y a Aelana. Et cela change tout. La belle est encore en vie. Et il sent que rien que pour ça Natanaël le tient dans sa main. Pourtant il ne voit pas de piège. Il est tiraillé entre haine et désir.

Il a perdu... Il le sait déjà, il veut trop revoir son amour.

- Je viens. Lâche t'il.

- Je sais, répond alors Natanaël.

- Quel est l'enjeu, demande Aloïs ?

- Cette fois le jeu en vaut vraiment la chandelle. Ce sera notre plus grand coup. C'est l'immortalité que nous allons chercher ! Je sais où se trouve la fontaine de jouvence, le Graal ! Nous risquons notre vie, mais la récompense sera sans pareil !

Aloïs ne dit rien. Il essaye d'assimiler ce qu'il vient d'entendre. De saisir la notion d'éternité. De s'imaginer pour toujours avec Aelana. Il sourit.

Il grimace le tir a atteint sa jambe gauche. Le sang coule, et la vie s'écoule. Aloïs a le souffle court. Une seconde flèche vient se nicher dans son torse. Il pleure. Il pleure sa vie. Et regarde son monde qui semble basculer devant ses yeux. Mais dans un fol espoir il s'accroche. Il sait que le Graal ne doit pas tomber dans les griffes de Natanaël. L'éternité ne doit pas devenir complice d'un conquérant tyrannique.

Aelana s'accroche aux bottes de Natanaël. Le supplie d'épargner Aloïs. Lui dit qu'elle va le voir et lui parler. Qu'elle va le convaincre. Elle essaye de prendre doucement l'arc des mains de l'elfe. Mais tout ce qu'elle prend, ce sont des coups. Son corps rougit, l'eau qui lui coule sur son ventre devient rouge. Elle a mal, mais encore elle crie. Elle veut sauver son ami. Dit qu'elle peut tout arranger. Il n'est pas convaincu. Alors elle s'avoue vaincu,. La vie la quitte.

Natanaël continue sa route. Il ne fait pas attention au corps de la jeune fille. Il va vers Aloïs. Car c'est là que se joue son destin ! Il continue de tirer sur Aloïs. Chaque flèche arrachant un cri de souffrance à sa victime. Il sera bientôt immortel ! Il sera bientôt le maître !

Et ça l'amuse de voir son ancien compagnon mourir de sa main.

Aloïs n'en peut plus. Il s'effondre. Au pied d'un vieux chêne, il va partir. Il enlève les flèches une à une en hurlant. Mais il ne s'arrête pas. Natanaël approche, et Aloïs sent la haine l'envahir. Car encore une fois, il a perdu Aelana. L'elfe approche. Le sang continue de couler, sa vie de le quitter. Il ne voit presque plus rien. Alors dans un ultime effort, il prend l'artefact dans sa main et l'explose sur les racines du vieux chêne.

Natanaël hurle. Une dague lacère son dos. Aelana déchire l'elfe. Celui ci tombe, tombe l'arc à la main. Et prononce un seul mot : immortalité.

Aelana rampe vers Aloïs pour l'embrasser. Ils s'aiment, et s'échangent leur dernier souffle.

Ils s'aiment,

Eternellement...

Sous un chêne immortel...

_________________
L'arbre de la liberté doit, de temps à autres, être arrosé du sang des patriotes !
avatar
Jérémie
Admin

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 27
Concours remportés :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie de chasse

Message par Shyguy le Mer 21 Jan - 20:43

Moui. Moui, moui, moui. Pourquoi pas.
C'est amusant que tu conseilles aux membres d'aérer leur texte, parce que le tien va prendre froid, avec tous ces courants d'airs ^^ Tu ne devrais pas sauter une ligne entre chaque paragraphe, je pense, parce que là ça rend ton histoire plus longue et plus dissuasive à la lecture. Essaye pour voir, en éditant ?

Autre chose: Sujet trèèèès délicat que la fantaisie. Pourquoi ? Et d'une, parce que dans ce cas précis, il va y avoir une grande partie de méconnu qu'on aura du mal à comprendre, et qu'il va falloir expliquer au fur et à mesure. Des nouvelles fantastiques qui commencent par des elfes, c'est très, très difficile ! Par contre, lis les introductions du Seigneur des Anneaux, De Eragon, Pense à Roald Dahl, Edgar Allan Poe, dans le cas des nouvelles qui tendent vers la magie ou l'iréel, il faut que cela parte d'une histoire dans laquelle on s'introduit facilement, qui a une grande part de réel, puis qui dans un petit détail penche dans le surnaturel.
Dans ton cas précis, tu essayes de faire une introduction in medias res dans une nouvelle fantastique. Ouh là là ! Ta nouvelle n'est pas mauvaise (J'adore le début surtout), mais tu as plongé dans un genre où il est parfois dur de se faire comprendre du lecteur.

Et de deux, les noms des personnages. C'est vrai qu'en ce moment j'ai une certaine aversion pour les noms de fantaisie, je ne suis donc pas très objectif, mais j'ai eu l'impression de voir trop souvent les noms Aloïs, Aelana, etc.
Cela va être gênant notamment dans les dialogues (là par contre, ne saute pas de lignes, ça les allonge beaucoup trop.).

Mais deux très bons points:
-> Ton début ! Hélas, je m'étais mis dans la peau d'une proie, dans une forêt de France, bref, dans une situation réelle, ce qui n'a pas été le cas après. Dommage parce que le sentiment de panique est très bien transmis, cet affolement à l'approche de la Mort !
-> Tu as une plume assez proche de ces styles fantastiques, tu sais rendre tes personnages un peu rêveurs, on sent leur convoitise de l'immortalité, leurs ambitions...

Voilà. Moi je dis, dans l'ensemble, une histoire sympa, pas très évidente, mais qui n'a pas sa place dans les nouvelles Wink à remanier en roman, ou bien à simplifier en nouvelle =) Mais c'est pas toujours évident, j'avoue.

_________________
" Attendre sa chance est vain. La tenter ne suffit pas. Il faut la forcer ! " Carvel.
avatar
Shyguy
Amuseur

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 25
Localisation : Guyane Française (973)
Concours remportés :
2 / 1002 / 100

Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie de chasse

Message par Jérémie le Mer 21 Jan - 20:56

Pour les noms de fantasy : c'est comme ça et tant pis pour ceux qui aiment pas Smile

Oui, ça peut sembler long à première vue. Mais soyons réaliste, ça se lit vite ! Et puis nous sommes sur un forum d'écriture. On peut penser que les gens sont motivés pour lire une petite nouvelle.

ET puis pour finir, je suis dans un registre de fantasy. Mais bon, c'est assez simple. Pas besoin d'avoir de grandes connaissances dans ce genre pour comprendre Smile

_________________
L'arbre de la liberté doit, de temps à autres, être arrosé du sang des patriotes !
avatar
Jérémie
Admin

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 27
Concours remportés :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie de chasse

Message par MC le Ven 23 Jan - 20:25

moui... deja lu surtout :d
je ne sais pas si tu a fait des changements par rapport à la premiere version mais je suis de l'avis de Shy' : le fantastique comme ca, juste en nouvelle est assez dur a comprendre. J'ai du lire plusieurs fois la nouvelle bien que je la connaissais deja pour ne plus inverser les personnages

Shy => cat
avatar
MC
Amuseur

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 25
Concours remportés :
1 / 1001 / 100

Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://photos-du-samedi.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie de chasse

Message par just untold le Dim 1 Mar - 21:55

Je n'avais jamais vu de nouvelle fantastique, quelques unes qui tiraient dans l'irréalisme mais sans plus. Là on pourait croire à un début de roman. Pour suite avec l'arbre immortel. Mais elle est bien écrite. Les espaces ne me dérangent pas (c'est vrai qu'elle à l'air plus longue).
J'ai dû quand même recommencer à lire quand j'en étais au milieu parce que je comprenais rien du tout. J'ai relu et j'avais inversé les personnages.
On a pas de mal à rentrer dans l'histoire, malgré le fait qu'on y comprend rien au début, c'est parce que c'est bien écrit et qu'on veut comprendre c'est quoi tout ça. Donc voilà, moi je suis plutot pour ta nouvelle fantastique ! =)
avatar
just untold
Amuseur

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 26
Localisation : Dans une maison jaune d'une ville rose
Concours remportés :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 27/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sans-trop-ni-moins.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie de chasse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum